Printemps des poètes à Saint-Benoît

Mars 2022

Un printemps éphémère

Cette année, le printemps des poètes se voulait éphémère.

À cette occasion la bibliothèque de Saint-Benoît dans la Vienne m’a proposé d’illustrer dix-sept poèmes écrits par les enfants d’une classe de CE2/CM1 de l’école Irma-Jouenne.

Leurs textes se sont révélés parfois pétillants, parfois plus mélancoliques, mais toujours très touchants et d’une grande sensibilité.

Le 25 mars, quand j’ai pris le train pour Poitiers…

…la gare Montparnasse avait un air printanier.

Arrivé à Saint-Benoît, j’ai rencontré les enfants-poètes qui m’attendaient dans la classe de Carole avec de nombreuses questions.

Puis nous avons rejoint ensemble les jardins du cloître de l’abbaye.

Et devant un public aussi émerveillé qu’attentif, Laure, Carole, Françoise et Monique ont lu les œuvres des jeunes auteurs, pendant que la danseuse Dany Beltran-Smadja donnait vie à leurs mots dans une remarquable chorégraphie.

Quelques jours plus tard, Daniel Brun écrivait cet article dans la Nouvelle République :

Si vous voulez lire ces poèmes illustrés, rendez-vous à St-Benoît, non loin de l’abbaye vous y trouverez la bibliothèque. N’hésitez pas à pousser la porte, les œuvres des enfants y sont exposées.

2 réponses sur “Printemps des poètes à Saint-Benoît”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *